Représentation permanente de la France auprès de l'OSCE
fontsizeup fontsizedown

 français  
Accueil » La France à l’OSCE

Les contributions financières de la France

Les contributions financières de la France

Quelle est la contribution financière de la France à l’OSCE ?

En 2011 la contribution de la France dépasse les 15,7 millions. La France contribue à 10 % du budget total de l’OSCE au titre des contributions obligatoires, ce qui en fait le 3e plus important contributeur aux cotés du Royaume-Uni et de l’Italie.

La France finance également des projets de terrain par des contributions extrabudgétaires.

Quels types de projets sont financés grâce aux contributions extrabudgétaires de la France ?

Depuis 2004 la France a consacré plus de 1,9 millions d’euros aux contributions extrabudgétaires. En 2011, 17 projets auxquels la France participe financièrement, sont en cours de réalisation pour un montant total de 502 987 euros.

Ces projets sont portés par les institutions ou les missions de terrain de l’OSCE. Ces projets sont sélectionnés pour leur pertinence au regard des priorités françaises de bonne gouvernance : la lutte contre la traite des êtres humains, la lutte contre la criminalité organisée, la lutte contre le blanchiment et la lutte contre la corruption.

La France soutient actuellement 17 projets :

- Amélioration de la gestion des armes légères de petit calibre en Biélorussie
- Organisation d’une exposition sur la traite des êtres humains à l’occasion de la 10ème Conférence de l’Alliance contre la traite des êtres humains
- Programme de lutte contre la traite des êtres humains du BIDDH
- Programme de lutte contre le terrorisme du BIDDH
- Soutien aux défenseurs des droits de l’homme dans le domaine de la liberté de réunion au Kazakhstan
- Assistance parlementaire en Géorgie dans le domaine des droits de l’homme
- Programme de lutte contre les crimes de haine du BIDDH
- Soutien aux réformes de l’enseignement de l’histoire en Bosnie-Herzégovine
- Publication d’un manuel sur la protection des mineurs à destination de la police albanaise
- Lutte contre la traite des mineurs en Macédoine
- Promotion de l’autorégulation des médias et de la dépénalisation de la diffamation en Azerbaïdjan
- Soutien à l’Ecole supérieure de gestion des frontières de l’OSCE, à Douchanbé
- Formation de cadres de la police des frontières afghane à Douchanbé
- Lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme
- Aide aux témoins et aux victimes de crimes en Serbie
- Projet de renforcement des tribunaux au Monténégro
- Création de Centres Aarhus en Moldavie, afin de renforcer la gouvernance environnementale régionale


publié le 16 mars 2012

Liens utiles

Facebook Twitter Google+ Storify Youtube Dailymotion Flickr RSS