Origine de l’organisation

PNG - 994 octets

L’origine de l’OSCE remonte à la période de détente du début des années 70 lorsque la Conférence sur la Sécurité et la Coopération en Europe (CSCE) a été constituée pour servir d’instance multilatérale de dialogue et de négociation entre pays et peuples de l’Est et de l’Ouest. Les Etats de l’Ouest reconnaissent les frontières issues de la guerre froide, ceux de l’Est acceptent la création d’une enceinte où est discutée la situation des droits de l’homme sous le regard des pairs.

Ce processus est incarné par la réaffirmation de 10 principes, également inscrits pour la plupart dans le préambule de la Charte des Nations Unies, principes d’action régissant le comportement des 56 Etats participants, ou « Décalogue d’Helsinki » :

1)Egalité souveraine des Etats

2)Refus de la menace ou de l’usage de la force

3)Inviolabilité des frontières

4)Respect de l’intégrité territoriale des Etats

5)Règlement pacifique des différends

6)Non-ingérence dans les affaires intérieures des Etats

7)Respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales y compris la liberté de pensée, de conscience, de religion et de croyance

8)Egalité et droit à l’autodétermination des peuples

9)Coopération des Etats

10)Respect de bonne foi des obligations internationales

Dernière modification : 25/03/2011

Haut de page